Cette arnaque est malheureusement classique. Elle continue de sévir depuis plusieurs dizaines d’années.
Contrairement aux idées reçues, elle ne touche pas que les grands groupes, elle peut atteindre très facilement des PME, la démonstration en a été encore faite en ce début d’année.

Ce mois-ci une entreprise entreprise basée à Châlons-en-Champagne, a été victime d’une vaste cyberattaque. Des pirates ont usurpé l’identité du président de cette société.
Le préjudice se chiffre en millions d’euros l’un des plus important de ces dernières années. Les escrocs auraient profité des conditions inhabituelles liées à la Covid 19, télétravail et relations à distance.  


 

La mécanique est bien connue : ils prennent le contrôle de l’ordinateur personnel du président de la société. Ce qui leur permet de récupérer ses données, ses textos, ses mails et ils ont vraisemblablement piraté son smartphone.
A partir de là, ils prennent connaissance des rouages de l’entreprise et ils réussissent à se faire passer pour le président lui-même, via des mails. Et tout le personnel à l’intérieur de l’entreprise se fait berner.
Aller au contenu principal